Article image

Christophe Perreault 25Stanley.com

Published on Monday, July 27, 2020

24

Reads

0

Comments

Zach Aston-Reese ne se soucie pas trop du 1er trio du Canadien

Avec la possibilité de repêcher Alexis Lafrenière, le fait que les séries commencent en août et les Penguins de l’autre côté (contrairement à un rival naturel comme Boston ou Toronto), on ne peut pas dire qu’il y a beaucoup de tension à l’approche du début de la série entre les Canadiens et les Penguins.

Lors de sa rencontre avec les médias lundi après-midi, l’attaquant de quatrième trio de Pittsburgh, Zach Aston-Reese, a décidé de mettre un peu d’huile sur le feu. Lorsqu’un journaliste l’a questionné sur le premier trio du Canadien et son importance aux succès de l’équipe, Zach Aston-Reese a répondu qu’il ne savait pas vraiment qui était sur la première ligne de l’équipe.

C’est une pointe assez évidente au Tricolore, qui n’a pas la chance d’avoir un Crosby ou un Malkin sur trio pour le qualifier de première ligne. Par contre, l’unité de Tatar-Danault-Gallagher reste quand même parmi les meilleures de la LNH quand on plonge un peu dans les chiffres et c’est un peu simple de les caractériser comme Zach Aston-Reese l’a fait.

La bonne nouvelle pour le Tricolore, c’est que s’il les affronte pour vrai, Aston-Reese risque de regretter ses paroles assez vite puisqu’il risque de passer pas mal de temps en zone défensive. Par contre, Montréal voudra probablement plus réserver le déploiement de ce premier trio pour Sidney Crosby. Aston-Reese ne devrait donc pas trop à apprendre à les connaître.

Ceci étant dit, c’est évidemment une phrase pour faire réagir (et ça fonctionne). À ce stade-ci de leur préparation, les équipes savent très bien qui ils affronteront et Aston-Reese a seulement voulu se moquer d’un premier trio qui manque certainement de joueurs étoiles, surtout lorsqu’on le compare à celui des Penguins.


0

Sports League Management

Start using it today
It's FREE!

Start

Popular Articles

article image